La Rock School Barbey enflammée par Gorod, Psykup, Sup & Overcharger

0
417

 

06 Mars 2019, Bordeaux, Rock School Barbey. Armés de leurs appareils photos, calepins et stylos, vos deux bordelais ont assisté à la soirée concert réunissant Overcharger, Sup, Psykup et Gorod. Simples curieux ou fans souhaitant revivre la soirée : la suite est pour vous !

 

Overcharger

La soirée commence par Overcharger, groupe local bordelais. Le groupe propose un passage assez court mais relativement efficace.

Après le premier morceau, les membres d’Overcharger en profitent pour indiquer que cette date est la première de la tournée annoncée avec les groupes suivants.

Pour décrire Overcharger c’est un groupe de southern metal (metal sudiste) c’est à dire qu’ils puisent leur inspiration dans le sud des USA, et vous y serez ! Ça transpire la sauce cajun, les marécages et les Harley Davidson !

L’énergie dégagée donne au public l’impression de rouler sur la route 66, le respect des limitations en moins…

La première partie fait effet, le public est prêt pour la suite !

 

 

Sup

Sup est sûrement le groupe le plus à part de la tournée. Ce groupe anciennement nommé Supuration propose un metal black phoniquement, et gothique visuellement.

La voix faible mais extrêmement gutturale, le rythme lent mais lourd voire pesant va quelque peu refroidir le public. Les samples d’intro malsains ajoutent une touche sombre à cette ambiance déjà très obscure.

Chanteur figé, le regard perçant, le set est pénétrant et glaçant.

Les morceaux vont crescendo et certains couplets sont repris par des fans dans le public. Néanmoins, la salle restera tiède et ce malgré un dernier morceau qui rappelle le groupe Rotting Christ.

 

 

 

Psykup

Le public retient son souffle pour l’arrivé de Psykup, dès les premières secondes, le jeu de lumière annonce la couleur (et c’est peu dire !). Chemise à fleurs, scène très lumineuse, énergie débordante, il a suffit d’une étincelle pour que le public re-démarre en un quart de tour. Les pogos sont lancés, la salle se réchauffe, c’est l’été à la Rock School Barbey ! 

Les morceaux du dernier album “Ctrl + Atl + Fuck” sont rois. L’ambiance est telle que Kevin (c’est ainsi qu’il est nommé par la rédaction…) profitera de la scène afin de se jeter fréquemment dans une foule relativement hétérogène mais qui reste bonne enfant.

Le show est assuré tout au long de la setlist avec un niveau technique très respectable, et le petit plus de la soirée : les “entractes” comiques assurées par les deux vocalistes. L’ambiance est à son comble !

 

 

Gorod

Tout comme pour Overcharger, les membres de Gorod sont originaires de la ville du cannelés et de la chocolatine. 

Forts de leur renommée ancrée sur Bordeaux, le groupe arrive en terrain conquis pour présenter son dernier album : Aethra.  Gorod déroule un metal tout aussi technique que dévastateur !

La voix est maîtrisée, claire et percutante. Les musiciens sont précis mais surtout… Jamais vous ne trouverez de guitaristes et bassistes aussi souriants et heureux d’être sur scène. Oui, votre équipe de Pozzo Live était déjà conquise par le groupe, alors si jamais vous ne connaissez pas encore Gorod, courrez tout de suite écouter un morceau (ici, ou ici) !

Le set avance. Entre chaque morceaux, un fan hurle. Il réclame le même titre à chaque silence de la salle… Prières enfin exaucées : le dernier morceau joué sur scène (« Disavow Your God ») clôture cette soirée dans une ambiance explosive.

 

 

Merci à Base Production et à la Rock School Barbey pour cette soirée !

 

Article : Victoire GRENU & Vincent SANROMA

Photos : Victoire GRENU & Vincent SANROMA