Fait par des fans, pour des fans.

Yarol & BlackMinou, un concert privé sous le signe du boogie…

BlackMinou en quelques mots c’est : du rock, du rock, du rock !

Après une belle tournée en France, le groupe est de retour à Paris. Habitués à les voir dans des salles telles que le Bus Palladium, le Supersonic, Backstage BTM, etc. nous les retrouvons le mercredi 4 juillet pour un concert privé dans un tout autre cadre …

au Four Seasons Hotel George V !

Cette soirée est organisée par Suite n°7, qui crée un événement par mois. L’idée c’est quoi ? Un hôtel 5 étoiles, des invités hyper apprêtés, et une bonne dose de rock’n roll pour savourer le tout.

 

Quand on arrive au Four Seasons, on est d’abord frappé par l’incroyable beauté des lieux. Un endroit de type *très luxueux*  habillé de marbre, de moulures et de lustres. Accueil fort sympathique avec 3 consommations offertes, sans oublier la déco rock spécialement faite pour l’événement.

C’est la ravissante Norma qui ouvre la soirée en assurant la première partie. Cette jeune toulousaine armée de sa guitare électrique réussit sans difficulté à nous emmener dans son univers pop rock emprunt de douceur, mélancolie et sensualité.

 

Vers 22h elle laisse place à BlackMinou. Yarol Poupaud , leader du groupe, toujours à la guitare et au chant annonce le premier titre : ‘Runaway’. Le bonheur intense est présent. Peut-être même l’extase pour certains fans que l’on reconnaît plus tard par leurs « Ouuuuai Yarol ! » , « Donne nous du boogie ! ».

Fidèles à eux-mêmes, les musiciens enchaînent leurs titres avec énergie, les riffs de guitare sont toujours aussi transcendants. Peut-être reconnaissez vous l’excellent batteur Ludwig Dahlberg, également membre du groupe Indochine.

 

Deux types de personnes cohabitent dans le public ; ceux un tantinet timides, et ceux dont le corps devient complètement incontrôlable → les victimes du groove.

 

On remarque un changement du côté instrumental. Le son est plus étoffé, avec notamment l’ajout du synthé sur certains titres. C’est une soirée 100 % BlackMinou, pas de reprises comme ils le font souvent. Ça chante beaucoup en anglais, on nous offre tout de même un chouette titre en français.

Le concert se termine vers 23h avec comme final leur fameux ‘Boogie with you’, qui rend le public hystérique malgré un petit problème technique. Ni vu, ni connu, le groupe part dans une super impro en attendant que le micro de Yarol soit changé.

A la fin on ne regrette qu’une chose : que ce ne soit pas plus long ! (Et aussi que leur album studio ne soit pas encore disponible (ce qui ne devrait plus trop tarder). )

En conclusion : un super groupe à voir et à revoir quand on aime le bon rock !

 

Hein ? Comment ? Vous n’avez pas pu aller au concert ? Et le dégoût est en train de grandir en vous ? Pas de panique, la soirée était filmée et des vidéos seront bientôt disponibles sur la toile.

 

 

Article et photos par Larissa Loupan.

Remerciements pour Eugénie et l’Agence Moderne 😉

 

Laisser un commentaire