Razorlight enchante le Bataclan

0
51

Razorlight revenait dans la capitale ce mois de Février 2019 pour nous dévoiler son nouvel opus, « Olympus Sleeping« .

Le groupe arrive sur scène et commence le concert avec des titres puissants de leur répertoire: Rip It up, In the Morning & Keep the Right Profile.

Ils sont en forme, et le public le ressent ! Ils enchaînent ensuite avec Brighton Pier, le premier titre de leur nouvel album.

Evidemment, sur ce genre de concert, le public est aussi venu pour les chansons plus commerciales, comme Golden Touch qui résonne tout de suite après. La fosse se met à danser, à chanter et s’accoler dans la bonne humeur ! Le public français connait la chanson par cœur, et accompagne Johnny et ses musiciens avec enthousiasme !

Qui dit musique connue, dit aussi smartphones tendus. Le concert ne fait pas exception aux autres et les fans brandissent leur smartphone à chaque occasion pour filmer et immortaliser l’instant présent. On aime – ou pas !

Le groupe continue sur sa lancée avec Can’t Stop This Feeling I’ve Got qui commence assez mal avec un micro qui ne marche plus, des câbles qui ne fonctionnent plus…et l’excitation retombe peu à peu. Le bassiste et le batteur jamment pendant ce temps-là, afin de garder l’ambiance le plus possible. Mais bon, c’est ça un groupe de Rock !

Before I Fall To Pieces & Who Needs Love font leurs apparitions (comme les smartphones), et le concert reprend sa puissance et sa bonne humeur.

johnny nous demande s’ils peuvent jouer des anciennes musiques de leur répertoire, et nous avons le droit à Stumble and Fall (Up All Night – 2004)
Vice (Up All Night – 2004). 

Le groupe continue et termine sa première partie avec Wire To Wire

Petite pause pour Razorlight, qui la mérite bien , mais le public n’en a toujours pas finit et scande Razorlight de revenir pour la suite !

L’encore débute et nous donnera six chansons: Got to Let the Good Times Back into Your Life (Olympus Sleeping – 2018)
Carry Yourself (Olympus Sleeping – 2018)
Somewhere Else (Up All Night – 2004)
Sorry? (Olympus Sleeping – 2018)
Hold On (Razorlight – 2006)
America (Razorlight – 2006)

Razolight a une solide formation pour cette tournée 2019 qui promeut leur nouvel album. Leur ADN de 2004 revient beaucoup sur scène, même si nous aurions préféré en avoir d’avantage…

 

 

La setlist du concert de Razorlight :
Rip It Up (Up All Night – 2004)
In the Morning (Razorlight – 2006)
Keep the Right Profile (Razorlight bonus track – 2006))
Brighton Pier (Olympus Sleeping – 2018)
Midsummer Girl (Olympus Sleeping – 2018)
Golden Touch (Up All Night – 2004)
I Can’t Stop This Feeling I’ve Got (Razorlight – 2006)
Japanrock (Olympus Sleeping – 2018)
In the City (Up All Night – 2004)
Before I Fall to Pieces (Razorlight – 2006)
Who Needs Love ? (Razorlight – 2006)
Razorchild (Olympus Sleeping – 2018)
Stumble and Fall (Up All Night – 2004)
Vice (Up All Night – 2004)
Los Angeles Waltz (Razorlight – 2006)
Olympus Sleeping (Olympus Sleeping – 2018)
Wire to Wire (Slipway Fires – 2008)

Encore:
Got to Let the Good Times Back into Your Life (Olympus Sleeping – 2018)
Carry Yourself (Olympus Sleeping – 2018)
Somewhere Else (Up All Night – 2004)
Sorry? (Olympus Sleeping – 2018)
Hold On (Razorlight – 2006)
America (Razorlight – 2006)