Rammstein : Après le teasing insoutenable, le clip sort enfin ! Découvrez-le ici !

0
5480

Après presque dix ans, Rammstein sort un nouveau clip ! Ce sont des milliers de fans qui se ruaient déjà sur le lien publié par Rammstein cet après-midi alors même que le clip n’était pas encore publié, et le voilà !

Le groupe allemand le plus populaire depuis Scorpions (on va volontairement oublier Nena, même si on la chantera à tue tête au Macumba Open Air cet été sur les festivals) a choisi de justement parler de l’Allemagne dans le premier single de son septième album studio.

 

Le teaser de ce single était déjà très controversé et on savait très peu de choses sur le clip, réalisé par Specter Berlin. On savait juste qu’il avait été tourné dans un monastère, avec des actrices déguisées en nonnes, et plusieurs membres du groupe (Till Lindemann, Christian « Flake » Lorenz, Paul Landers et Oliver Riedel) étaient habillés à la manière des déportés juifs lors de la deuxième guerre mondiale, prêts à être pendus.

Ce clip a déjà lancé une polémique avant même sa sortie, le représentant aux affaires d’antisémitisme au gouvernement allemand, Felix Klein, ayant déclaré dans le journal Bild Zeitung, que ce teaser représentait « le franchissement d’une ligne rouge ». Les réactions politiques ont suivi toute la journée, notamment celles de Charlotte Knobloch (ancienne présidente du Conseil central des Juifs) et d’Alexander Graf Lambsdorff (parti démocratique allemand).

On ne pouvait pas aborder ce sujet sans rappeler qu’il y avait déjà eu de nombreuses polémiques mettant Rammstein en néonazi par le passé (le démenti n’est plus à faire fort heureusement) et que cela avait entraîné (entre autres) la sortie du tube Links 2,3,4 (tube est un doux euphémisme) de la part du groupe pour rappeler/défendre qu’ils étaient bien de gauche et non NS.

Mais alors qu’en est-il du clip ? La vidéo démarre à l’époque de l’empire romain, les légionnaires, joués par Rammstein, trouvent Germania, femme représentant le peuple allemand, en train de couper la tête de Till Lindemann. Viennent ensuite divers tableaux rétro futuristes, incluant des effets de scène du groupe, des lasers, et des fusées. La scène du teaser menant à l’exécution pure et simple des nazis suite à l’horreur de celle des 4 personnages pendus. Germania est montrée victorieuse à la fin de la vidéo.

Arrive enfin le moment du générique. Les plus aguerris d’entre vous auront reconnu une version acoustique au piano de leur morceau (un tube aussi mais ils en ont deux ou trois dans leur discographie…) Sonne. Si ça vous a échappé – ou juste pour le plaisir des oreilles – réécoutez-la attentivement. En termes de qualificatifs, on est sur du « magnifique ».

Nul doute que Rammstein ont placé de nombreux clins d’œil et sens cachés et qu’il faudra une analyse plus poussée pour voir le message du morceau. Il suffit d’écouter le refrain pendant lequel est scandé « Deutschland über Allen » (littéralement « l’Allemagne avant tout ») pour deviner que le sens est satyrique. Rammstein semble vraisemblablement moquer les allemands, parfois un peu supérieurs, en rappelant les horreurs commises, et en opposant les succès et les échecs de l’Allemagne au cours du temps.

Toujours est-il que le morceau est excellent et introduit une nouvelle ère grandiose pour Rammstein !

Ce clip a d’ailleurs leaké aujourd’hui mais chaque publication non-officielle de la vidéo a été supprimée dans la minutes. Par ailleurs, l’album a été annoncé pour le 17 mai 2019, avec des éditions vinyle, CD standard ainsi qu’un CD deluxe. Le single sortira lui aussi en format physique le 12 avril 2019, sur vinyle et en digital. Les différentes éditions sont en précommande ici.

En tout cas, après ce nouveau clip de Rammstein les attentes sont grandes pour ce nouvel album, qui sera, on n’en doute pas, aussi bon que les six précédents !

 

Rammstein sera en concert à la U Arena de Nanterre les 28 et 29 juin prochains, plus d’informations ici.

Pour ceux qui n’ont pas reconnu le générique, c’est pour moi, ça me fait plaisir 😉