Fait par des fans, pour des fans.

Guns N’Roses : ambiance survoltée au Stade De France

Guns N’Roses : ambiance survoltée au Stade De France

Par Emilie Bardalou

Ils disaient que ça n’arriverait jamais, Axl Rose le premier. Lorsqu’on lui avait demandé il y a 5 ans s’il songeait à une reformation du line-up original de Guns N’Roses, le leader du groupe avait répondu « Not in this lifetime» (NDLR : « Pas dans cette vie »). Les chances de revoir un jour sur scène le groupe le plus dangereux d’Hollywood se faisaient aussi minces que celles de voir Slash jouer sur sa Gibson Les Paul sans son chapeau haut-de-forme.

Mais il ne faut pas sous-estimer le pouvoir du temps (et de l’argent) car en 2016,  pour le plus grand bonheur des fans, la tournée mondiale « Not In This Lifetime » est annoncée, marquant ainsi le grand retour de l’irremplaçable Slash à la guitare et Duff McKagan à la basse aux côtés d’Axl Rose. C’est donc bien dans cette vie et plus précisément dans la chaude nuit d’été du 7 juillet 2017 que le public Français va soutenir les Guns N’Roses, 3h20 durant, au Stade de France pour l’unique date française de leur tournée.

Le groupe mythique des années 90 s’est entouré de groupes prestigieux en ouverture de leur concert. Tyler Bryant & The Shakedown sont la relève blues rock qui monte sur la scène de Nashville. Ils viennent intriguer la foule alors qu’ils ont tout juste fini l’enregistrement de leur nouvel album. Le public réserve un bon accueil à Tyler et sa bande qui ont l’habitude d’assurer les premières parties de monstres du rock tels que Jeff Beck, Aerosmith ou AC/DC.

Les écossais Biffy Clyro, réputés pour leur show énergique, viennent quant à eux défendre leur nouvel album Ellipsis et bien qu’ils ne manquent pas d’enchaîner les tubes, la prestation souffre parfois de la présence trop forte des basses. L’ambiance retombe doucement dans la fosse, les spectateurs gardent des forces pour les événements à venir…

Si autrefois les Guns N’Roses étaient connus pour démarrer leur show avec des heures de retard, les temps ont bien changé. Sur cette tournée, la ponctualité est de rigueur et à 20 heures pétantes, le coup d’envoi est donné. Le groupe entre directement dans le vif du sujet avec It’s So Easy et Mr. Brownstone, déchaînant la foule qui cherche à défier les lois de l’espace. Les premiers rangs de la fosse se font écraser, Axl Rose est forcé de demander à tout le monde de faire un pas en arrière à la fin de la furieuse Welcome To The Jungle pour que personne ne soit blessé.

Il faut dire que les fans ont attendu 24 ans pour voir les trois membres légendaires du groupe se produire ensemble. Cette attente de longue haleine est maintenant bien récompensée. La voix aiguë et rocailleuse d’Axl demeure intacte, tout comme ses fameux mouvements de bassin. Les solos de Slash laissent quant à eux des étoiles plein les yeux à plus d’un spectateur. Les Guns enchaînent les tubes sans interruption : Rocket Queen, Civil War, Sweet Child O’Mine, Nightrain, Patience, Don’t Cry… Les titres d’anthologie et moments forts s’enchaînent au rythme des changements de tenue d’Axl Rose, de quoi faire tourner la tête.Regardez aussi la reprise des Pink Floyd – Wish You Were ci-dessous:

Les Guns N’Roses nous offrent également leurs plus belles reprises avec un Duff McKagan qui parvient à enflammer la foule à lui seul au chant sur New Rose, empruntée au groupe punk rock The Damned. Axl reprend en chœur avec 70 000 spectateurs Knockin’ on Heaven’s Door de Bob Dylan qu’il dédie aux victimes des récents attentats et leur famille. De nouvelles reprises se sont également glissées dans la setlist comme Whole Lotta Rosie d’AC/DC, The Seeker de The Who ou encore l’émouvante Black Hole Sun de Soundgarden en hommage à Chris Cornell, parti trop tôt.

Avant de tirer leur révérence, les hard-rockers mettent une dernière fois le feu avec Paradise City.La scène se met aux couleurs du drapeau français, tout comme les milliers de confettis qui pleuvent sur le Stade De France et viennent clôturer la fête en beauté sur cet hymne intemporel. Les confettis plein les bandanas, le public acclame encore le groupe mythique alors que les lumières se rallument. Le retour à la réalité va être dur : une voix s’élève dans le stade pour annoncer une panne électrique sur les lignes B et D du RER. À n’en pas douter, la décharge Guns N’Roses s’est abattue sur tout Paris en ce 7 juillet 2017…

 

Setlist

 

1 – It’s So Easy

2 – Mr. Brownstone

3 – Chinese Democracy

4 – Welcome to the Jungle

5 – Double Talkin’ Jive

6 – Better

7 – Estranged

8 – Live and Let Die (Wings cover)

9 – Rocket Queen

10 – You Could Be Mine

11 – You Can’t Put Your Arms Around a Memory (intro) / New Rose (The Damned cover)

12 – This I love

13 – Civil War (Voodoo Child intro)

14 – Yesterdays

15 – Coma (band intro)

16 – Slash Guitar Solo

17 – Speak Softly Love (Love Theme from The Godfather)

18 – Sweet Child O’Mine

19 – My Michelle

20 – Wish You Were Here (Pink Floyd cover – Slash and Richard Fortus duet)

21 – November Rain

22 – Black Hole Sun (Soundgarden cover)

23 – Knockin’ on Heaven’s Door (Bob Dylan cover)

24 – Nightrain

 

Encore :

25 – Sorry

26 – Patience

27 – Whole Lotta Rosie (AC/DC cover)

28 – Don’t Cry

29 – The Seeker (The Who cover)

30 – Paradise City

retrouvez toutes nos photos ici:

Copyright by Pozzo-management, taken by smartphone Sony Z5 in the crowd.

Publié par Pozzo Live & Management sur samedi 8 juillet 2017

Comments (416):

  1. Chris. Mr

    10 juillet 2017 at 13 h 14 min

    Hello
    Apres ce passage, il faut surtout retenir les 3h20 de show, 30 chansons, des rallonges pour Rocket queen ét coma (alors qu’elles sont deja longues ces chansons…), 30 mm d’attente pour acheter un t-shirt
    Bref, on a vécu un truc de fou !!!

    Vive le Rock, vive la liberté, vive les Guns

  2. StephenBor

    17 septembre 2017 at 19 h 51 min

    Полимерный сайдинг — чемпион по популярности!Чаще всего базовым материалом является поливинилхлорид (ПВХ) – полимер, отличающийся хорошими эксплуатационными качествами вот так. Очень надежный, но достаточно дорогой и тяжелый фиброцементный сайдинг.

  3. How do various GOTO a

    10 janvier 2018 at 20 h 46 min

    « Hey There. I found your blog using msn. This is a very well written article. I’ll be sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post. I will certainly comeback. »

Laisser un commentaire