Doyle forcé de faire des Meet & Greets à 50$ à cause de fans « stupides » qui volent sa musique

0
240

Doyle Wolfgang von Frankenstein, guitariste des Misfits, joue maintenant en solo et a accordé une interview surréaliste a The Liquid Conversations sur l’industrie musicale.

Parmi les nombreuses sorties de l’artiste durant cette interview, une se remarque particulièrement:

DOYLE: « La pire chose à propos de ça, c’est que tout le monde vole de la musique. Vous dépensez des milliers et des milliers de dollars pour faire un disque et tous ces crétins le volent. Et ensuite, ils veulent encore plus, et puis tu es une merde parce que tu fais un Meet & Greet pour 50 putain de dollars pour compenser cela, ce que tu ne voulais pas faire. Tu penses que je veux rencontrer tous ces putains de gens? Bien sûr que non! Quand j’ai fini, je veux juste prendre une douche et aller me coucher. Je viens de travailler, alors… »

JOURNALISTE: « En parlant de ça, vous sentez que les gens, les fans, vous mettent la pression pour ce genre de choses, parce que vous facturez 50 $ pour une rencontre?« 

DOYLE: « Qu’ils aillent se faire voir! Tu veux voler des trucs? Si je fabriquais des motos et qu’ils en prenaient une, est-ce que ce serait un crime? Pourquoi ne pourrions-nous pas punir les gens pour avoir volé des chansons? Il devrait y avoir une amende de 10 000 $ pour cela. [puis à propos du téléchargement en ligne] Ouais, ils devraient vraiment réparer cette merde. Arrêter Internet pendant un jour et le réparer. »

Après avoir repris ses esprits quelques temps, Doyle a de nouveau craqué et est reparti dans une tirade anti-Spotify cette fois-ci… Allant même jusqu’à menacer Spotify de casser des choses dans leur bureaux « tape-à-l’œil »:

DOYLE: « Vous ne faites rien, c’est 9 dollars par mois, et vous pouvez écouter une chanson 10 000 fois si vous le souhaitez. S’il y a assez de temps pendant un mois pour l’écouter 10 000 fois, je ne sais pas… Je ne peux pas faire le calcul, mais combien pensez-vous que les groupes gagnent? C’est peut-être un centième, voir même un millième de centime que vous recevez. Ma copine [Alissa White-Gluz, chanteuse d’Arch Enemy] s’est rendue à leurs bureaux, et m’a que dit c’était fou, insensé. Personnellement, j’aurais pété les plombs, j’aurais tout casser!« 

 

Vous pouvez écouter l’intégralité de l’interview ICI, si vous le souhaitez, et si vous en avez la foi…